Il ne faut pas confondre : "Le combat ordinaire" est un hymne au communisme et "C'est la lutte banale"

par Colin

publié dans Ma vie - en mieux















































Commenter cet article

l'ours blanc 24/02/2010 16:32


décidement ce Larcenet


Colin 24/02/2010 16:43


erez


Riff 09/02/2009 11:45

jolis détournement de cases !

Koulou 05/02/2009 09:20

Oooh mais rien ne dit qu'il s'agisse de "trucs vraiment pas clean". Au contraire, je pense qu'on a tous à gagner à travailler sur nous-même, y compris quand tout nous semble aller bien. C'est un peu le problème de la perception qu'on a de ce genre de démarches dans notre pays, on pense que ça ne vaut le coup que si on va très mal. Mon expérience m'a démontré que c'est tout aussi utile quand on va bien.
Il ne s'agit pas de "guérir" d'une pathologie particulière qu'on aurait,mais d'entreprendre un cheminement qui permettra de mieux "être soi". Ca a quelque chose d'épanouissant. Sûr que dans cette BD Son personnage réagit comme tout le monde ici, en se disant que "c'est mieux si je peux m'en passer". Pour ma par, je ne partage pas cet avis. Ce n'est pas une question d'être "malade" ou non. C'est plutôt veux-je faire une démarche constructive pour moi-même ?

En fait, que risque-t-on sinon de faire quelques découvertes intéressantes ? Car au fond, derrière les choses que nous cragnons de trouver, se cachent toujours des trésors. S'il est besoin de t'en convaincre, passe donc lire mon calendrier 2006.

http://lemondedekoulou.over-blog.com/article-3399701.html

les textes sont justement issus des découvertes que j'ai faites au cours d'un tel travail... Tu verras qu'il n'y rien là de terrifiant. Bien au contraire.

Koulou 04/02/2009 23:06

Ha ha ! meuuuh nan ! c'est pas grave ! au contraire, moi ça fait quelques années que je suis une psychanalise, ça m'a apporté un tas de trucs super positif. Y compris de régler certains problèmes que le perso de cette BD lui ne parvient pas à résoudre. En fait, ça dépend de deux chose, la qualité du psychanaliste, la méthode employée, et surtout en fait.. notre propre qualité à se mettre au boulot. Et il est clair que ce personnage là ne donne pas l'impression de vouloir aller au bout de ses problème. Dans ce cas, ça ne peu pas marcher. U psy ne peut pas nous emmener là où l'on refuse obstinément d'aller.
en plus, personnellement, je trouve que c'est une aventure extraordinaire. C'est tout de même un voyage au bout de soi-même. Et ça, en soi, c'est déjà merveilleux. Quoi qu'on y trouve.

Colin 04/02/2009 23:27


Faut pas avoir peur de trouver des cadavres dans son placard, enfin façon de parler. Mais va savoir ce que mon inconscient renferme de trucs vraiment pas clean...

Enfin merci du tuyau.