L'ex-candidate ruse mais l'excuse candide date

par Colin

publié dans La queue tue - alitée




      Mauvaise pioche pour notre ex future présidente, qui en voulant renouveller le coup de "Je m'excuse au nom de la France, pour les propos de son président", se voit attribué le rôle de l'excuse du jeu de tarot. (le petit, on savait déjà qui c'était).
    
      Ca avait bien marché au Sénégal où le président avait prononcé un discours officiel paternalisto-colonialo-dégueulasse, mais pas cette fois-ci où  les propos de Sarko ont été tenus de manière moins solennelle au sujet de cet "imbécile de  Zapatero".

      Comme quoi aux cartes comme en politique, on a beau avoir de l'atout, on gagne pas à tous les coups.


   
Commenter cet article

Oimdé 21/04/2009 14:41

le titre est super bien trouvé, à la fois subtil est vrai, tres bon